Historique

ARTS² résulte de la fusion, en 2012, des deux Écoles Supérieures des Arts (ESA) de la Communauté française situées à Mons: le Conservatoire royal de Mons (CrM) et l’École Supérieure des Arts Plastiques, Visuels et de l’Espace (ESAPV).

Le Conservatoire de Mons occupe son siège au 7 rue de Nimy depuis plus de 150 ans. D’abord École de musique de la Ville de Mons, il a été reconnu comme Conservatoire en 1882, puis est devenu Conservatoire d’Etat en 1948, et royal en 1951. Comme les deux autres Conservatoires royaux de la Fédaration Wallonie-Bruxelles (Conservatoires de Bruxelles et de Liège), il a intégré l’enseignement supérieur de la Communauté française de Belgique en 2002, comportant, fidèle à la tradition française, deux domaines: musique et théâtre.

L’ESAPV, aujourd’hui Domaine Arts visuels d’ARTS², porte, elle, l’héritage de l’École des Beaux-Arts de Mons, jadis située 106 rue de Nimy, siège actuel de la Fondation Mons 2015.  Cette académie des beaux-arts, célèbre par la qualité de ses professeurs, est devenue École supérieure de la Communauté française lors de l’inscription de l’Enseignement artistique dans le paysage européen et offre aujourd’hui une large palette de formations.

La fusion de 2012 a permis de mettre en commun ces traditions et ces implantations, et de bâtir un nouveau modèle d’enseignement supérieur des arts ouvert aux démarches interdisciplinaires. ARTS² est implanté à la fois dans le bâtiment du Conservatoire, ancien couvent des soeurs Notre-Dame (dont les bâtiments remontent aux 17e et 18e siècles) et dans l’ancienne caserne dite « Major Sabbe », construite à la période orangiste en 1824-27 et devenue « Carré des Arts » en 1993, après l’abandon de ses fonctions militaires.

ARTS² est une des seize Ecoles Supérieures des Arts de la Communauté Française de Belgique. Proposant exclusivement des formations de type long, elle est aussi, avec ses quelque 700 étudiants actuels, l’une des plus grandes.

Le premier directeur d’ARTS² fut André FOULON, ancien directeur du Conservatoire royal de Mons (2012).

En septembre 2012 lui succède son directeur actuel, Michel STOCKHEM, qui dirige également le Domaine Musique.

Le Domaine Arts visuels est dirigé par Philippe ERNOTTE, et le Domaine Théâtre par Sylvie LANDUYT.