ENSEIGNANTS

Jasmina DOUIEB

Art dramatique

DOUIEB Jasmina

Lauréate du Prix Jacques Huisman en 2008, elle débute en 1998 en tant que comédienne à la Ligue d’Improvisation Belge. Elle joue ensuite dans Un Riche Trois Pauvres de Louis Calaferte, au Théâtre de la Samaritaine, dans Le Baiser de la Veuve de Israël Horowitz au Centre Culturel des Riches-Claires.

Elle est nominée meilleur espoir au Prix du Théâtre 2001 pour son rôle dans Chaos Debout de Véronique Olmi, mise en scène de Michel Kacenelenbogen au Théâtre Le Public où elle travaillera également dans Les Jumeaux vénitiens de Carlo Goldoni, mise en scène de Carlo Boso. Elle joue dans George Dandin mise en scène de Claude Enuset à l’ XL Théâtre, au Théâtre de l’Escalier dans Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, mise en scène de Xavier Percy et La vie est un songe de Calderon. Pour son rôle dans Yvonne princesse de Bourgogne, production de la Compagnie Chéri-Chéri, elle est nominée meilleure comédienne au Prix du Théâtre 2005.

Depuis, on a pu l’applaudir au Zone Urbaine Théâtre dans Hot House de Harold Pinter, mise en scène de Stéphane Fenocchi, dans Juliette à la foire de Micheline Parent, et dans Incendies de Wajdi Mouawad, mis tous deux mis en scène par Georges Lini. Au Théâtre du Parc elle joue sous la direction de Jean-Claude Idée dans Don Quichotte, La double inconstance de Marivaux et Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare. Au Théâtre de la Balsamine on la retrouve dans Révolution de Stanislas Cotton en tant que comédienne et metteuse en scène, et dans Let’s pretend, une création collective dans le cadre du Festival Danse.

On découvre Jasmina Douieb metteuse en scène en 2001 en collaboration avec Pierre Pigeolet pour le spectacle Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand, au Château du Karreveld. Elle a été nominée au Prix du Théâtre 2005 catégorie « Jeune création » pour le spectacle Bal-Trap de Xavier Durringer réalisé au Théâtre de la place des Martyrs et au Zone Urbaine Théâtre, au Prix du Théâtre 2006 et 2008 catégorie « Mise en scène » respectivement pour La princesse Maleine de Maurice Maeterlinck réalisé au Zone Urbaine Théâtre, ainsi que pour Littoral de Wajdi Mouawad au Théâtre Varia.

Au cinéma Jasmina Douieb a joué entre autres dans Le Signaleur, court-métrage de Benoît Mariage, Fatman Show, court-métrage de Pierre Stin, La porte entr’ouverte de Marc Goldstein, Le célibataire d’Yvan Goldshmidt et Coquelicots de Philippe Blasband.