ENSEIGNANTS

Elizabeth ANDERSON

Sémiologie musicale appliquée à l'électroacoustique

La musique d’Elizabeth Anderson a remporté plusieurs concours et est jouée à de nombreux événements internationaux depuis plus de vingt ans. La fascination de l’espace est sa principale motivation en tant que compositrice et l’une des raisons majeures de son désir de composer avec les techniques électroacoustiques. Elle voit dans ce médium un moyen riche et puissant de partager avec le public son monde imaginaire, traduit et développé par la musique.

Elizabeth Anderson a obtenu ses premiers diplômes en musique aux Etats-Unis. Elle a ensuite obtenu un Premier prix et un Diplôme supérieur en composition électroacoustique au Conservatoire royal de Mons avec Annette Vande Gorne. Elle a également réalisé un doctorat en composition électroacoustique avec Denis Smalley à la City University London en 2011.

A la base de son approche créative et pédagogique, sa recherche sur la perception de la musique électroacoustique d’un point de vue poïétique et esthésique propose des modèles qui explorent la signification de la musique électroacoustique telle que construite par le compositeur et perçue par l’auditeur. Plusieurs articles et conférences sur sa recherche ont été publiés.

Un disque monographique de ses œuvres L’envol est sorti sous le label empreintes DIGITALes en 2014. Un deuxième album La trilogie de Janus également produit par empreintes DIGITALes est sorti en 2017.

Elizabeth Anderson a conçu un cycle complet d’études de la composition électroacoustique à l’Académie de Soignies (Belgique), où elle enseigne de 1994 à 2002. En 2003, elle rejoint l’équipe pédagogique de la Section de musique électroacoustique d’ARTS²-Conservatoire royal de Mons. Elle est depuis 2022 membre de la Classe des Arts de l’Académie royale de Belgique.

elizabethlanganderson.com